Bienvenue sur l'espace cotations

Vous trouverez ici l'ensemble des GRILLES DE COTATIONS des marchés aux bestiaux, la TENDANCE HEBDOMADAIRE nationale qui apporte un éclairage documenté des cours de la semaine, ainsi que l'indicateur ovin mensuel.

Les cotations et tendances des semaines passées sont en accès libre.

Dans une logique de valorisation du travail fourni par les marchés et par les éleveurs, commerçants, et acheteurs, utilisateurs réguliers de nos outils, les cotations de la semaine en cours sont en accès restreint, réservé aux abonnés (voir "se connecter" ou "s'abonner" si c'est votre 1ere connexion).

 

L'accès est gratuit pour les utilisateurs réguliers des marchés; autrement il est en moyenne de 1€ par semaine.

 

Bonne continuation sur note site.

TENDANCE DES MARCHES (n° 38 du 19 au 25 sept)



Broutard(e)s : Les apports restent corrects. Le commerce demeure soutenu en animaux plutôt lourds et de qualité, en nombre insuffisant pour pleinement satisfaire les commandes. Les cours sont donc fermes à haussiers dans cette catégorie. La marchandise moyenne et/ou non vaccinée est toujours plus difficile à placer, les tarifs sont discutés et difficilement reconduits. En femelles, les prix restent fermes sur un commerce dynamique.
Gros bovins maigres : Les volumes sont très restreints cette semaine. Pour autant les acheteurs sont mobilisés et en demande d’animaux bien préparés. Les bons sujets profitent de tarifs fermes à haussiers. En marchandise moyenne, les cours sont reconduits.
Boucherie : Comme la semaine dernière, la demande reste dynamique en femelles allaitantes supérieures qui profitent de nouveau de plus-values quasi généralisées sur l’ensemble des places et en toutes races. Les femelles laitières et mixtes bien préparées sont également recherchées à des tarifs qui semblent repartir à la hausse. Inversement, le placement est moins évident en vaches maigres, les cours sont discutés.
Veaux : Le commerce reste compliqué : les apports s’étoffent sur certaines places dans une ambiance toujours tendue. Les achats sont très prudents et sélectifs, les cours sont difficilement reconduits voire de nouveau en repli, notamment en laitiers et croisés. Le placement reste très difficile en marchandise trop légère ou moyenne. En veaux gras sur l’Aveyron, l’activité est soutenue, particulièrement en femelles.
Ovins : Les volumes sont stables sur un commerce calme. Les agneaux bien préparés et bien triés s’échangent facilement à des tarifs fermes. Pour le reste, le tri est toujours sélectif, les cours sont discutés et peuvent tirer la cotation vers le bas. En brebis, la demande est en retrait cette semaine, la qualité n’est pas forcément au rendez-vous non plus. Les tarifs sont globalement revus à la baisse.

COTATIONS
Semaine 38
Effectif Tendance
BOUCHERIE 2 363
MAIGRE 6 712
VEAUX 3 958
OVINS/CAPRINS 4 981
Indicateur ovin
Période Moyenne pondérée
en €/Kg carcasse net vendeur
Mois -1 Année -1 Apport total
août 2022 7,11
7,57
- 0,46
6,73
+ 0,38
14239