Bienvenue sur l'espace cotations

Vous trouverez ici l'ensemble des GRILLES DE COTATIONS des marchés aux bestiaux, la TENDANCE HEBDOMADAIRE nationale qui apporte un éclairage documenté des cours de la semaine, ainsi que l'indicateur ovin mensuel.

Les cotations et tendances des semaines passées sont en accès libre.

Dans une logique de valorisation du travail fourni par les marchés et par les éleveurs, commerçants, et acheteurs, utilisateurs réguliers de nos outils, les cotations de la semaine en cours sont en accès restreint, réservé aux abonnés (voir "se connecter" ou "s'abonner" si c'est votre 1ere connexion).

 

L'accès est gratuit pour les utilisateurs réguliers des marchés; autrement il est en moyenne de 1€ par semaine.

 

Bonne continuation sur note site.

TENDANCE DES MARCHES (n° 50 du 9 au 15 dec 2019)

Broutard(e)s : Les volumes sont un peu plus importants. Les transactions sont régulières en bons mâles charolais et croisés : les tarifs sont facilement reconduits. Le commerce est en revanche plus compliqué en limousins et blonds. Comme la semaine passée, les sujets moyens se placent plus difficilement à des prix renégociés, creusant l’écart avec les bons lots. En femelles, le constat est similaire : le placement est ferme pour les bons sujets vaccinés tandis qu’il est plus délicat pour la marchandise typée espagnole.
Gros bovins maigres : La demande semble un peu plus active cette semaine : les acheteurs sont nombreux et les ventes totales à des tarifs inchangés voire en légère hausse, malgré parfois la présence de marchandise de qualité plus moyenne.
Boucherie : Les transactions sont toujours aussi calmes face à un marché peu demandeur. Les cours sont globalement reconduits en toutes catégories sur des ventes plus ou moins difficiles.
Veaux : Les transactions reprennent quelques couleurs en veaux supérieurs bien conformés : les cours sont plus soutenus et les échanges plus actifs. En revanche, le placement reste compliqué pour les sujets moyens ou inférieurs. En veaux gras, le marché reste actif sur des ventes rapides.
Ovins : Les besoins sont toujours conséquents et peinent à se satisfaire malgré de beaux volumes. Les tarifs sont donc en nette progression, phénomène accentué par la présentation de bons laitons. Sur l’Aveyron, les sorties d’agnelets s’intensifient fortement cette semaine et comblent une demande toujours porteuse ; les cours progressent. En brebis, la demande se tient fermement en sujets de qualité.

COTATIONS
Semaine 50
Effectif Tendance
BOUCHERIE 2 629
MAIGRE 8 401
VEAUX 4 869
OVINS/CAPRINS 4 477
Indicateur ovin
Période Moyenne pondérée
en €/Kg carcasse net vendeur
Mois -1 Année -1 Apport total
novembre 2019 6,29
5,63
+ 0,65
5,90
+ 0,39
7715