Bienvenue sur l'espace cotations

Vous trouverez ici l'ensemble des GRILLES DE COTATIONS des marchés aux bestiaux, la TENDANCE HEBDOMADAIRE nationale qui apporte un éclairage documenté des cours de la semaine, ainsi que l'indicateur ovin mensuel.

Les cotations et tendances des semaines passées sont en accès libre.

Dans une logique de valorisation du travail fourni par les marchés et par les éleveurs, commerçants, et acheteurs, utilisateurs réguliers de nos outils, les cotations de la semaine en cours sont en accès restreint, réservé aux abonnés (voir "se connecter" ou "s'abonner" si c'est votre 1ere connexion).

 

L'accès est gratuit pour les utilisateurs réguliers des marchés; autrement il est en moyenne de 1€ par semaine.

 

Bonne continuation sur note site.

TENDANCE DES MARCHES (n° 32 du 5 au 11 aout 2019)

Broutard(e)s : Malgré une offre peu importante, la demande reste très modérée entraînant une reconduction difficile des cours voire une baisse. Les veaux vaccinés 8 et 4 sont toujours recherchés. En femelles, le commerce est laborieux et les cours affichent partout une baisse.
Gros bovins maigres : L’ambiance commerciale est bonne cette semaine : offre et demande sont satisfaisantes et s’équilibrent. La qualité est bonne dans l’ensemble. Les sujets jeunes sont toujours davantage recherchés et les herbagères font monter les prix sur certaines places. Les cours sont globalement reconduits.
Boucherie : Les races à viande sont de placement difficile mais les cours sont reconduits cette semaine du fait d’une offre modeste. En races laitières et mixtes, en revanche, la baisse des cours se poursuit.
Veaux : Le commerce est toujours aussi difficile. Mévente de la viande en France et saturation du marché export Espagne expliquent les ventes laborieuses en petits croisés et laitiers et les prix toujours à la baisse. Les races allaitantes restent plus stables car moins offertes. En veaux gras en Aveyron l’activité reste plutôt dynamique en femelles tandis qu’on note un fort recul des cours en mâles.
Ovins : Malgré une offre de meilleure qualité, le commerce reste calme car les besoins sont limités. Les cours plafonnent en sujets légers et ils sont reconduits sur les autres catégories. En brebis, la vente est active et les cours en hausse, en particulier en bonnes brebis grasses pour satisfaire les besoins à l'exportation.

COTATIONS
Semaine 32
Effectif Tendance
BOUCHERIE 2 298
MAIGRE 4 988
VEAUX 3 278
OVINS/CAPRINS 7 999
Indicateur ovin
Période Moyenne pondérée
en €/Kg carcasse net vendeur
Mois -1 Année -1 Apport total
juillet 2019 5,24
5,52
- 0,27
5,97
- 0,73
10643