Bienvenue sur l'espace cotations

Vous trouverez ici l'ensemble des GRILLES DE COTATIONS des marchés aux bestiaux, la TENDANCE HEBDOMADAIRE nationale qui apporte un éclairage documenté des cours de la semaine, ainsi que l'indicateur ovin mensuel.

Les cotations et tendances des semaines passées sont en accès libre.

Dans une logique de valorisation du travail fourni par les marchés et par les éleveurs, commerçants, et acheteurs, utilisateurs réguliers de nos outils, les cotations de la semaine en cours sont en accès restreint, réservé aux abonnés (voir "se connecter" ou "s'abonner" si c'est votre 1ere connexion).

 

L'accès est gratuit pour les utilisateurs réguliers des marchés; autrement il est en moyenne de 1€ par semaine.

 

Bonne continuation sur note site.

TENDANCE DES MARCHES (n° 8 du 17 février au 23 février 2020)

Broutard(e)s : Les apports sont globalement assez faibles et malgré une certaine hétérogénéité sur certaines places, les ventes demeurent actives et les cours facilement reconduits du fait d’une demande bien présente.  A noter tout de même que les sujets plus légers pour un débouché Maghreb ou Allemagne sont de placement plus facile que les plus lourds type Italie. En femelles, on note un certain tassement des prix et un tri plus sélectif des animaux.
Gros bovins maigres: A l’approche du printemps, la demande reste forte en vaches maigres et elle s’intensifie en herbagères. Les apports restent quant à eux relativement faibles couvrant difficilement le besoin et entraînant une vente active, une bonne ambiance commerciale et des cours à la hausse.
Boucherie : Les cours sont reconduits en races à viande grâce à des apports modestes. Les viandes industrielles et réformes laitières sont davantage demandées et les tarifs sont en hausse.
Veaux : La demande reste active en sujets laitiers viandés et en mixtes et les cours affichent des hausses. En croisés, les acheteurs mettent la pression sur les prix. A Agen, on note la mise en place d’une plus-value de 25€ en plus des cotations sur les veaux laitiers et croisés laitiers issus de cheptels vaccinés FCO. Ces animaux sont destinés au débouché espagnol toujours en demande de veaux indemnes de FCO.  
Ovins : Comme la semaine dernière, les apports sont faibles et la vente est active du fait d’une demande soutenue. Les cours sont facilement reconduits en laitons et gris de haute qualité. En brebis, la vente est normale avec un léger tassement en qualité inférieure. En agnelets sur le bassin aveyronnais, l’apport est important et les cours sont revus à la baisse.








COTATIONS
Semaine 7
Effectif Tendance
BOUCHERIE 2 142
MAIGRE 6 648
VEAUX 2 514
OVINS/CAPRINS 3 315
Indicateur ovin
Période Moyenne pondérée
en €/Kg carcasse net vendeur
Mois -1 Année -1 Apport total
janvier 2020 6,64
6,62
+ 0,02
6,09
+ 0,55
6237